JADEIV BAGHEL

INDE

Né en 1950 à Kondagaon en Inde, Jaidev Bagel est passé maître dans l'art de la fonte à cire perdue. Membre d'une communauté d'artisans aborigènes, il est instruit à l'art du métal dès sa tendre enfance par son père, artiste réputé de son temps. Il perpétue lui-même la tradition, en transmettant son avoir aux disciples qui partagent son atelier en Inde, notamment à son fils. Garant d'un art séculaire et sacré - Jaidev Baghel enseigne également le "halbi" un dialecte Adivasi qui n'a pas de base écrite - son travail a dépassé les frontières. Celles qui séparent les pays: le sculpteur a exposé aux quatre coins du monde. Celles qui séparent traditions et modernité, sacré et profane. Jaidev Baghel s'est vu décerner de nombreux prix et décorations, du Master Craftsmen National Award en 1977 au Shilp Guru (artiste de l'année) en 2002. Son "arbre de vie" est sorti miraculeusement intact des attentats terroristes du Taj Palace Hotel, à Bombay en 2008. Depuis, cette sculpture en bronze de deux mètres est considérée comme un mémorial aux victimes, un symbole de vie et de son pouvoir.

Yann Guerchanik, journaliste

 

DEMANDE D'INFORMATIONS